Le président du CIO a un mot pour toi

Cette newsletter sera un peu différente on te prévient !

Et oui on a décidé d’innover un peu. Cette fois on a voulu te partager un bon plan, un article d’un ami commun. Thomas a décidé de prendre le stylo et de s’adresser à tout le mouvement sportif.  

Thomas c’est une vieille connaissance, un ami d’enfance. Le temps est passé et on s’est perdu de vu, chacun a fait sa route.  

Nous avons créé l’Amicale des bénévoles, pendant que lui gère une autre petite institution du côté du Lac Léman en Suisse, le CIO ! 

Thomas est le président du Comité International Olympique !  

Tous les quatre ans, Thomas et son équipe de joyeux lurons organisent une petite kermesse : les Jeux Olympiques

Et cette année, manque de pot, il est bien embêté notre Thomas international ! Avec ce petit virus, la fiesta qui devait être organisée au Japon est repoussée d’un an. La tuile !

Alors Thomas à un petit message pour nous. Il a sorti sa plus belle plume, une feuille blanche et il a commencé à gratter quelques lignes.

Enfin quelques… il en a mis une belle tartine le copain.
Le voila notre cher Thomas Bach, un grand monsieur du monde sportif 

On va te faire la version courte. Si tu as envie de lire l’intégralité de l’article, tu trouveras le lien en bas de ce mail, ou juste ici

A travers son message il établit 3 scénarios différents pour l’après corona :

Scénario 1

La société tentera de continuer à vivre comme avant. La crise actuelle aggraverait très probablement les inégalités sociales et économiques déjà existantes. Le monde ne pourra pas les corriger en suivant aveuglément des algorithmes informatiques basés sur des données du passé. Cette crise est très différente. La surmonter exigera l’excellence, l’expérience et la créativité humaine.

Scénario 2

Il se caractérise en grande partie par une société et des nations qui muent encore davantage dans l’égoïsme et l’intérêt personnel. Il conduirait à une aggravation catastrophique des relations internationales, au protectionnisme et à la confrontation politique dans tous les aspects de la vie humaine : économie, sport, culture, aide humanitaire.

Scénario 3

Au contraire il présente davantage de solidarité et de coopération internationale. Ce scénario signifierait que nous avons compris que nous ne pouvons pas prédire ou façonner l’avenir du monde en nous reposant uniquement sur la technologie. Aucun individu, aucun gouvernement, ni aucune nation ne peut résoudre seul les grands problèmes auxquels est confrontée l’humanité.

On doit t’avouer que les deux premiers scénarios ne nous font pas rêver.

On a une GRANDE préférence pour le troisième. A l’Amicale on est plutôt happy end que scénario catastrophe !

Il a aussi dit tout un tas de trucs intéressants, mais on ne veut pas gâcher ta future lecture. 😉

Au milieu de sa prose, une phrase a particulièrement retenue notre attention  : 

«La flamme olympique peut être la lumière au bout du tunnel obscur dans lequel l’humanité se trouve actuellement.»

C’est beau, c’est bon, c’est Bach !

PS : Chose promise, chose due : voici le lien pour retrouver l’article. Belle lecture l’ami(e). 😉

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de